Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoires drôles

Publié le par sylviella

Encore une petite série d'histoires drôles !


U
ne blonde part avec son conjoint à Jérusalem comme touriste.

Le conjoint meurt durant le voyage.

La blonde se rend au consulat et demande

- combien il en coûte pour rapatrier le corps :

Le représentant du consulat :

- "Ça coûte cher ma petite dame.

$ 15,000 pour le transport en avion dans votre pays.

Je sais que c'est très dispendieux mais plusieurs choisissent d'enterrer le corps sur place et c'est seulement $ 150."

La blonde réfléchit et conclut qu'elle va le rapatrier, peu importe le coût.

Le représentant du consulat lui demande:

- Dites moi, pourquoi préférez vous rapatrier le corps ? C'est plutôt bizarre dites moi !

- J'ai entendu parler d'un gars qu'on a enterré ici et qui est ressuscité.

Je ne veux pas perdre ma chance... ! "

Une brune, une rousse et une blonde travaillent dans le même bureau avec la même femme comme chef.

Chaque jour, elles remarquent que la chef s'en va tôt en fin de journée.

Un jour, les filles décident que, quand la chef s'en va, elles pourraient  partir juste après elle.

Après tout, la chef ne téléphone ni ne revient jamais, donc comment  pourrait-elle s'en rendre compte ?

La brune est toute excitée à l'idée de rentrer tôt à la maison.

Elle fait un peu de jardinage et se couche tôt.

La rousse est vraiment heureuse de pouvoir se délasser dans son bain à remous avant de se rendre à un rendez-vous au restaurant.

La blonde était contente, contente, contente de rentrer à la maison mais, quand elle voulut entrer dans sa chambre, elle entendit un bruit assourdi à l'intérieur.

Doucement, tranquillement, elle entrouvrit la porte et fut mortifiée de voir son mari au lit avec SA CHEF !!!

Et tout aussi doucement, elle referma la porte et se glissa hors de la maison.

Le jour suivant, pendant la pause café, la brune et la rousse parlèrent  de quitter le travail tôt à nouveau et demandèrent à la blonde si elle ferait comme elles.

" PAS QUESTION ! ", s'exclama-t-elle

" J'ai failli me faire prendre hier ! "



2 Marseillais discutent:

- Je vais ouvrir un fasteu food, dit le 1er;

- Et comment tu vas l'appeler ?

- Mes couilles Mickey !

- T'es fou, c'est pas un nom, çà !

- Mais si, y a déjà un qui s'appelle Ma Queue Donald.

Les préjugés, ça me fait tjrs sourire et pour une fois c'est pas sur les blondes :)

Un fonctionnaire se rend à la campagne pour apprendre les travaux de la ferme.

Le fermier lui demande de répartir un gros tas de fumier dans un champ en lui précisant que ce travail devrait lui prendre la matinée.

Le fermier revient 1 heure après et constate, époustouflé, que le travail est terminé.

- Et bien, comme vous semblez très efficace au travail, je vais vous donner un travail qui ne devrait pas vous prendre plus d'une heure, il s'agit de trier ce tas de patates en séparant les grosses des petites.

Mais quand le fermier revient, le fonctionnaire n'a absolument rien fait, il tient une grosse patate dans une main et une petite dans l'autre.

Le fermier lui demande ce qui se passe car il ne comprend plus rien.

Et l'autre de lui répondre :

- Vous savez, nous les fonctionnaires, pour foutre la merde on s'y connaît mais pour prendre une décision, il n'y a plus personne.


Un fonctionnaire se plaint :

- C'est épouvantable ! Avec mon nouveau chef, il m'est impossible de dormir au bureau.

- Pourquoi ? Il te surveille ?

- Non, il ronfle !



Notre père qui êtes au bureau,

Que le travail soit léger,

Que les patrons partent en vacances,

Que notre volonté soit faite

Au bureau comme à la maison

Donne-nous aujourd'hui un jour de congés

Une semaine de récupération

Et un mois de réflexion

Pardonne-nous nos absences

Comme nous pardonnons aussi

A ceux qui nous font travailler.

Ne nous soumet pas aux observations,

Aux baisses de salaire,

Aux embargos et aux heures supplémentaires

Mais délivre nous de cet enfer.

Car c' est a toi qu 'appartient le pouvoir

D' augmenter notre salaire et nos jours de congé

Tout en diminuant notre travail

Au nom du pèze, du fisc et du saint profit

Amen



Soeur Marie-Marguerite vient de mourir. Par erreur, la voila qui arrive en enfer au lieu de monter au Paradis.

Elle s'adresse au bureau des réclamations de l'Enfer où on l'autorise à appeler Saint-Pierre.

- Allo Saint-Pierre? Ici soeur Marie-Marguerite de l'Immaculée Conception. Saint-Pierre, je pense qu'il y a eu une regrettable erreur! Je suis ici en Enfer alors que je n'ai pas péché de toute ma vie...

La soeur continue à expliquer sa situation et finit par convaincre Saint-Pierre qu'il y a bien eu erreur. Saint-Pierre lui promet de régler le problème dans les 24 heures.

Le lendemain, la situation n'a pas changé d'un iota. La pauvre Marie-Marguerite demande à repasser un coup de fil au Paradis. D'une voix empreinte d'inquiétude, elle dit à Saint-Pierre :

- Je vous en prie, venez me récupérer avant demain: il y a une orgie prévue ce soir et tout le monde doit participer !...

Saint-Pierre la rassure :

- Tout sera réglé avant ce soir Marie-Marguerite. On viendra vous chercher, promis.
Mais apparemment, Saint-Pierre est plutôt bordélique dans son organisation, et Soeur Marie-Marguerite passe aux oubliettes.

Alors évidemment, le lendemain, il reçoit un nouveau coup de fil du bureau des réclamations de l'Enfer. S'attendant à se faire engueuler, il décroche et entend :

- Allo, c'est Pierrot ? Ici c'est Maggie. Je voulais te dire, pour le retour là-haut... laisse tomber !



Perroquet de Bordel

Un jour une femme décide d'acheter un perroquet à ses filles. Elle se rend donc au magasin d'animaux le plus près. Arrivée là, elle voit une aubaine pas croyable: 200 $ pour un magnifique perroquet parlant. Etonnée, elle va voir le vendeur.

- Monsieur, pourquoi un perroquet d'une aussi grande valeur est si peu cher ?

- Et bien ma petite madame c'est qu'il vient d'un bordel et son langage n'est pas correct du tout.

- Mais mon bon monsieur, ce n'est pas grave, cela se corrige, je vous le prend.
Le vendeur lui offre une cage et lui vend le perroquet.
Arrivée chez elle, la cage est installée dans le salon. Le perroquet dit alors :

- Nouvelle maison, nouveau Bordel.
La femme se dit que ce n'est pas grave et qu'il va se corriger. Les deux petites filles arrivent donc au salon et le perroquet de dire :

- Deux nouvelles p'tites putes, deux nouvelles p'tites putes.
La mère, toute confuse explique à ses filles que le perroquet vient d'un bordel et que son langage va se corriger au jour le jour.
Sur ce, Robert, le mari et l'homme de la maison arrive et le perroquet de lancer à tue-tête:

- Nouveau bordel, nouvelles p'tites putes, mais toujours ce bon vieux Robert.



Ben voilà, sur ces belles paroles, je vous quitte pour ce soir.


Commenter cet article

bernababou 19/12/2008 15:46

hi hi hi!!dis donc, c'est ton sapin qu'on voit plus haut? si oui, MAGNIFIQUE & haut en couleurs, comme je les aime! biz.B

bernababou 05/12/2008 22:43

bon week-end!! biz.B

malb 04/12/2008 21:59

Sylvie un petit coucou du soirpour te souhaiter le bonsoirBonne fin de semaine..Prends soin de toi...Gros bisousMichèle

Domiedu30 03/12/2008 22:18

Merci pour toutes ces bonnes histoires, ça fait plaisir de finir la journée par un peu d'humour !

malb 03/12/2008 12:32

Merci merci beaucoup pour ce grand moment de rires...je viens les relire cet après midi...j'adore celle de Maggy... les autres aussiTu as envie d'un perroquet toi aussi....Bonne et douce journée.gros gros bisous.